Aller au contenu
L’estimation

Journée de formation : Rétrospective de pose de béton conducteur, Lurgan - Openreach

Une rétrospective de la démonstration de l'installation de béton conducteur SAN-EARTH de Cubis dans le cadre du projet NGA (Next Generation Access) de BT Openreach.

Dans le cadre du déploiement du projet NGA (Next Generation Access) de BT Openreach visant à améliorer les réseaux de fibre optique au Royaume-Uni, CUBIS a invité des représentants de BT ainsi que plusieurs entrepreneurs sur le site de production de Silverwood à Lurgan pour présenter une démo d'installation en direct du béton conducteur SAN-EARTH en vue d'une utilisation dans des installations ultérieures.

L'installation, qui a eu lieu sur le site de production de Lurgan, a été réalisée par CUBIS, KN Networks, l'entreprise sous-traitante de BT s'occupant des travaux d'excavation et de la fourniture de l'armoire électrique.  Une formation au produit a été organisée sur place pour initier les opérateurs au processus d'installation du béton conducteur de CUBIS en produit performant de mise à la terre dans des chantiers ultérieurs.

Une fois le site d'installation préparé, 4 sacs de béton conducteur San-Earth, 2 litres de San-Earth XLR8 et le système d'assemblage de câbles RetroS de CUBIS ont été placés à côté de la tranchée.

L'électrode de terre a été installée en premier pour raccorder le jeu de câbles sous l'armoire électrique de BT en le faisant passer par la tranchée et en isolant l'extrémité de câble libre se trouvant dans la tranchée avec un tronçon de conduite 36.   Après avoir fait passer l'électrode dans la conduite, celle-ci a ensuite été attachée à un tronçon de conduite d'une longueur de 1,5 m pour faciliter l'insertion et le placement direct dans une prise de terre de 1,2 m de profondeur.

Puis 2 sacs de béton conducteur San-Earth ont été ajoutés à un mélange composé de 20 litres d'eau et 1 litre d'accélérateur pour former un coulis de béton. Ce mélange a été répandu autour de l'électrode pendant qu'un opérateur maintenait l'électrode au centre de la prise de terre à l'aide du tronçon de conduite prédécoupé de 1,5 m de long.

Cette étape fut répétée une seconde fois avec un autre mélange de béton conducteur, d'accélérateur et d'eau et répandu autour de l'électrode jusqu'à ce que la prise de terre soit complètement remplie. La conduite a ensuite été détachée de l'électrode et retirée de la prise de terre, laissant l'électrode complètement entourée de béton conducteur.

L'électrode de terre a été testée le jour même et les résultats documentés pendant que le béton séchait. À des fins de démonstration, une prise de terre secondaire a ensuite été creusée et équipée d'une électrode en suivant les mêmes étapes que ci-dessus afin de confirmer que la mesure de l'électrode primaire était bien au-dessus de 130 Ohm.

D'après les résultats obtenus, la résistance à la terre était considérablement réduite et, par voie de conséquence, la surface de l'électrode considérablement augmentée. De plus, l'impédance caractéristique avait aussi considérablement baissé.

Solution éprouvée en matière de prévention des difficultés de mise à la terre dues à la conductivité des sols de l'infrastructure, il est clair que le béton conducteur San-Earth de CUBIS excelle en termes de performance technique et de respect de l'environnement, réduit le vol des tiges de terre en cuivre et améliore la sécurité, le coût, le temps et la longévité de la mise à la terre des armoires de télécommunication BT.